Réglementation FCO : Solano fait le point avec vous - Groupe Solano
Loading...

Réglementation FCO : Solano fait le point avec vous

La Formation Continue Obligatoire (FCO) évolue. Depuis novembre, le ministère des Transports a annoncé une nouvelle réforme de cette réglementation pour les conducteurs routiers. Solano fait le point avec vous sur cette nouvelle évolution du FCO.

FCO : ce qui change pour les conducteurs

La formation continue obligatoire concerne tous les conducteurs de véhicule de transport de marchandises, dont le Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) excède 3.5 tonnes. Ces conducteurs doivent effectuer un stage de FCO tous les 5 ans et ce, quelles que soit leurs formations initiales.

Le but de cette formation est de permettre aux conducteurs routiers de mettre à jour leurs connaissances et de revoir également les dispositifs de sécurité et de réglementation professionnelle. La FCO se concentre sur :

  • Le perfectionnement à l’écoconduite et aux règles de sécurité
  • L’actualisation des connaissances en matière de réglementation du transport routier de marchandises
  • L’approfondissement des thématiques santé, sécurité routière, transition énergétique, service et logistique…

Aujourd’hui, la FCO se déroule sous la forme d’une session de 35 heures, tous les 5 ans, dispensée la plupart du temps pendant 5 jours consécutifs. Mais depuis novembre 2021, le ministère des Transports a expliqué dans un communiqué que ces conditions correspondaient de moins en moins aux besoins des entreprises et des conducteurs. C’est pourquoi, le décret n°2021-1482, publié dans le Journal Officiel, modifie ces conditions.

Aujourd’hui, la formation pourra se faire de manière fractionnée, par séquences et non plus uniquement sur 5 jours consécutifs.

Une nouvelle organisation pour la FCO

Grâce à ce nouveau décret, la formation continue obligatoire garde sa durée de 35h mais elle pourra désormais se fractionner par période d’au moins 7h, soit une journée complète.

Également, ce décret prévaut que la FCO peut être achevée par anticipation dans l’année qui précède la date à laquelle doit être remplie l’obligation. Avant cette nouvelle réforme, l’anticipation était limitée à 6 mois.

Afin de prouver les compétences des conducteurs, le décret créé aussi la délivrance d’un certificat de qualification. Ce certificat de qualification pourra être demandé par voie électronique sur le site : hubprotransport.com. Un gain de temps pour les conducteurs routiers qui peuvent ainsi gérer en toute autonomie leur carte de qualification.

Enfin, lorsque les conducteurs enregistrent leur FCO, leur donnant droit à une nouvelle carte de qualification, ils recevront sur la plateforme un courrier électronique délivrant leur certificat de qualification valable sur le territoire national et d’une valeur probatoire de 4 mois. Ce certificat permettra ainsi aux conducteurs de rouler immédiatement pendant la période d’attente de réception de leur carte de qualification.

Vous souhaitez nous rejoindre ? Postulez directement en cliquant ici

Les derniers articles

Réglementation FCO : Solano fait le point avec vous

Interview de Stéphane Lallement, Formateur chez Solano.

Parrainez vos proches et gagnez 60 euros de chèques cadeaux !